Les crayons en chocolats grands crus Bellanger + astuce dégustation !

Cette année Vianney Bellanger a créé une collection originale et ludique pour la rentrée des classes. Le produit-phare de cette collection est le crayon de couleur fait de chocolats grands crus venant des quatre coins du monde. Pour vous montrer que l’origine du chocolat fait tout son caractère et son goût, nous vous proposons un descriptif des chocolats utilisés pour chaque crayon de couleur.

 

Grand cru Madagascar (lait) :

Ce chocolat au lait malgache contient des notes de fruits des bois, de poivre et de cannelle. En bouche le grand cru de Madagascar est d’une grande persistance et d’une excellente rondeur.

Petit + : Les premiers cacaotiers introduits à Madagascar datent des années 1900. Les plantations coloniales malgaches produisaient à l’époque quelque 120 tonnes de cacao.

 

Grand cru Pérou (rouge) :

Le grand cru du Pérou a pour l’odorat de puissantes notes de fève crue et de baies rouges. Il a une exceptionnelle longueur en bouche qui est douce et onctueuse.

Petit + : Au Pérou la culture du cacao est très présente.  Le gouvernement péruvien a d’ailleurs déclaré en 2012 la culture du cacao « patrimoine de la nation ».

 

Grand cru Guatemala (rose) :

Des notes d’agrumes et de fruits rouges, c’est ce qui décrit le grand cru Guatemala mais pas seulement ! Il a aussi une excellente rondeur en bouche qui reste tenace et pure.

Petit + : Le Guatemala est l’un des berceaux du cacao originel. On y trouve encore aujourd’hui un cacao pur et préservé !

 

Grand cru République dominicaine (marron) :

Le grand cru République dominicaine est au nez, puissant avec des notes fumées. Pour le goût, celui-ci est profond avec des notes tourbées et doucement acidulées.

Petit + : Il y a quelques 200 ans, des immigrés suisses s’établirent dans la presqu’île de Samana sur la côte nord-est de la République dominicaine. Ils y fondèrent une plantation qu’ils baptisèrent « Hacienda Helvetia ». Au cours du temps, sous l’influence de la prononciation espagnole, elle devint « l’Hacienda Elvesia ». Le cacao extrafin – cultivé à l’Hacienda – trouve son origine au 18ème siècle. Suivant les principes de l’agriculture durable, tout est exploité conformément à la nature.

 

Grand cru Vietnam (vert) :

Les fèves de cacao vietnamien sont connues pour apporter à leur chocolat un gout chaud et acidulé, mais également quelques notes d’agrumes, de fruits secs et de miel.

Petit + : Notre fournisseur a rencontré une coopérative de cacao qui conjugue savoir-faire et passion. Elle sélectionne ses cabosses directement auprès des familles de planteurs.

 

Grand cru Venezuela (bleu) :

Le chocolat vénézuélien est unique pour son harmonie de saveurs de sous-bois, de noix et de dattes. Il associe parfaitement la douceur et le gourmand avec sa douce note de caramel crème et d’amande En bouche il donne une excellente rondeur relevée d’épices

Petit + : Depuis le XVe siècle, le Venezuela est réputé pour produire des fèves de cacao remarquables. Il existe d’Est en Ouest de nombreux “Jardins à cacaos” exceptionnels. Il est le symbole des cacaos vénézuéliens avec des qualités aromatiques réellement spécifiques et inégalables.

 

Grand cru Papouasie-Nouvelle-Guinée (jaune) :

Les saveurs combinées d’herbes coupées, de cuir et de terre chocolat donnent aux grands crus de Papouasie-Nouvelle-Guinée un côté tenace tout en étant harmonieux et sensuel.

Petit + : Située dans l’Océan Pacifique, entre l’Australie et la Micro Indonésie, cette île du “bout du Monde” est riche de particularismes. Des plantations de cacaoyers s’y développent sur des terrains volcaniques fertiles.

 

Comment déguster du chocolat ?

Pour une dégustation des plus agréable et propice à ressentir tout ce que le chocolat a à vous offrir, il vous faut utiliser tous vos sens.  Dans un premier temps asseyez-vous, vous serez alors plus concentré sur votre dégustation.

La vue : Regardez la brillance du chocolat (cette dernière détermine si le chocolat a subi un bon tempérage : c’est-à-dire travaillé à la bonne température) et la couleur afin de déterminer si c’est du noir ou du lait.

Le toucher : Mettez un peu de chocolat dans vos mains, frottez légèrement et sentez.

L’odorat : Sentir le chocolat vous permet de prévisualiser le goût en bouche de celui-ci.

L’ouïe : Croquez ou cassez le chocolat pour écouter le claquement qu’il produit. Si l’on entend un claquement sec c’est signe d’un bon tempérage.

Le goût : En bouche, sur palet humide, laissez le chocolat fondre le plus lentement possible pour libérer les composants aromatiques qui sont enfermés dans le beurre de cacao.

Les astuces de Vianney Bellanger :

  • Pour sentir les arômes : expirez par le nez avec la bouche fermée (action rétro-nasale) !
  • Si vous fermez les yeux et êtes dans le silence pendant la dégustation, les derniers sens qui restent libres auront une sensibilité accrue !